« Je suis allergique à mon mari ! » Une leçon incroyable pour tous les couples !

Yeux larmoyants, nez qui coule, gorge qui démange, éruptions cutanées, etc. sont autant de symptômes qui apparaissent suite à un contact avec certaines substances étrangères à l’organisme. On parle donc de symptômes allergiques. Dus à des réactions du système immunitaire, ils sont généralement bénins et temporaires que des antihistaminiques ainsi que quelques gestes de prévention suffisent à éliminer. Cependant, il existe une forme d’allergie chronique due à un trouble du système immunitaire, connue sous le nom de SAMA. Apprenons un peu plus sur cette maladie, et découvrons le témoignage d’une jeune femme qui en souffre.

Avant de parler directement de ce syndrome, définissons d’abord le mécanisme de déclenchement de l’allergie.

Comment se déclenche une allergie ?

Quand une personne entre en contact avec un élément allergène, que ce soit un aliment, de la fumée, un produit cosmétique, des acariens, ou autre, les mastocytes qui font partie des globules blancs, libèrent les médiateurs chimiques spécifiques à cet allergène, contenus dans leur cytoplasme, déclenchant ainsi une réaction allergique immédiate. Celle-ci peut donc se manifester par des troubles digestifs, une rhinite allergique, une urticaire, de l’asthme, ou autre.

Le SAMA : syndrome de l’activation mastocytaire

Comme son nom l’indique, cette pathologie est due à un dérèglement du fonctionnement des mastocytes. Ces cellules deviennent donc hyperactives et commencent à libérer leurs médiateurs chimiques de manière excessive et inappropriée, provoquant l’apparition de plusieurs symptômes chroniques.

Exemples de symptômes du SAMA :

  • Des bouffées de chaleur,
  • Apparition d’ecchymoses, d’urticaires ou de démangeaisons,
  • Troubles digestifs,
  • Nausées et vomissements
  • Vertiges, étourdissements, maux de tête,
  • Troubles de mémoire, perte de concentration,
  • Troubles de la vision,
  • Toux, sifflements, nez bouché,
  • Fatigue générale,
  • Sensation  de froid, etc.

Quand plusieurs de ces symptômes sont déclenchés à la fois, les patients peuvent alors souffrir de choc anaphylactique. Ce dernier provoque à son tour une difficulté respiratoire, un affaiblissement ainsi qu’une accélération du rythme cardiaque et des évanouissements. Si le patient n’est pas pris en charge rapidement suite au choc anaphylactique, son pronostic vital risque d’être compromis.

Causes et traitements du SAMA

Même si les causes de cette pathologie auto-immune restent jusqu’à présent indéterminées, les scientifiques pensent qu’elle pourrait être héréditaire. Quant à son traitement, certains patients présentent une nette amélioration après la prise de stabilisateurs de mastocytes, d’antihistaminiques ou d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

Considérée comme une pathologie assez nouvelle, les recherches pour lui trouver une cure sont toujours en cours.
Dans ce qui suit, vous retrouverez le témoignage d’une jeune femme qui souffre de ce syndrome.

Témoignage de Johanna Watkins

Johanna Watkins est une jeune femme âgée de 29 ans, atteinte du SAMA. Au début de sa maladie, elle ne présentait que des symptômes assez légers, qu’elle pouvait plus ou moins gérer et qui lui permettait de mener une vie quasi-normale. D’ailleurs, en 2013, Johanna a pu fêter son mariage avec Scott Watkins et a partagé des moments de pur bonheur avec lui. Cependant, plus le temps passait et plus son état s’aggravait. Sa réaction allergique envers son mari empirait de jour en jour. Des migraines, toux, troubles digestifs et éruptions cutanées, elle est vite passée au choc anaphylactique.

Après plusieurs essais, une vérité s’imposa au jeune couple : ils ne pouvaient plus partager le même espace. Johanna était allergique même à l’odeur de son mari. Même si la jeune femme avait déjà fait des réactions à plusieurs personnes par le passé, y compris ses parents, celle-ci était la plus dure pour elle.

Aujourd’hui, Johanna vit dans une chambre mansardée dans laquelle ne sont admis que ses frères et sœurs, que son organisme tolère. Mais avant d’entrer la voir, ceux-ci ne doivent pas utiliser de savon parfumé ou manger des aliments épicés, et sont obligés de se changer et mettre des vêtements qui ne quittent jamais la chambre de leur sœur. Quant à son alimentation, c’est Scott qui se charge de la préparer, puisque la jeune femme ne tolère que 15 aliments et épices.

En attendant que la médecine puisse trouver une cure à cette pathologie, le jeune couple prend ce que la vie lui donne, et essaie de faire des activités communes, même si c’est à distance. L’essentiel, c’est qu’ils vivent toujours le grand amour, en gardant l’espoir de se retrouver et de vivre des jours meilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *