5 types de piqûres d’insectes que vous ne devez jamais ignorer

Ce n’est jamais drôle de se faire piquer par un insecte. Mais ces démangeaisons sont parfois le prix à payer pour une randonnée dans les bois ou une journée de jardinage. Quelle est la limite entre une piqûre dérangeante et un problème médical sérieux ?

Voici comment savoir quand vous devez consulter un médecin.

1 – Les piqûres de punaises de lit

Selon Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les punaises de lit sont plus embêtantes que dangereuses pour la santé, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut les ignorer. En plus de fortement vous démanger, un matelas infesté vous gardera éveillé toute la nuit et vous privera d’un sommeil réparateur.

Les piqûres de punaises se manifestent par de petites bosses rouges sur la peau, semblables à celles causées par les moustiques. Elles forment souvent une ligne droite de boutons sur le dos, le ventre ou les jambes. Elles sont généralement soignées avec une crème contenant de la cortisone. Le plus difficile restera d’éliminer toute trace de punaises de votre maison !

2 – Les piqûres d’abeilles et de guêpes

Les piqûres d’abeilles et de guêpes sont douloureuses mais pas spécialement graves, à moins que vous y soyez allergique ou que vous ayez été piqué à plusieurs reprises.

Dans la plupart des cas, vous aurez un bouton douloureux rouge et blanc au centre. Si une abeille vous pique, il est recommandé de retirer le dard le plus tôt possible à l’aide de vos ongles ou d’une pince à épiler pour limiter l’exposition au venin de l’insecte. En attendant de voir un médecin, vous pouvez utiliser des produits naturels tels que le vinaigre, le miel ou le jus d’oignon pour soulager la douleur.

Les guêpes et les frelons ne laissent pas leur dard dans la peau car elles piquent plus d’une fois.

Les piqûres d’abeilles font peur, surtout si vous êtes allergique à leur venin : votre gorge commence alors à enfler et vous avez du mal à respirer. N’attendez donc pas et trouvez d’urgence un centre médical.

3 – La gale

La gale est plus sérieuse qu’une piqûre d’insecte. C’est une affection contagieuse qui se transmet par contact humain direct. La femelle pénètre la couche superficielle de la peau pour pondre ses œufs. Votre peau vous démange de manière inimaginable et une éruption de boutons incroyable éclate sur votre corps.

Selon le CDC, la gale se répand comme une trainée de poudre. L’idéal serait donc de vous soigner directement si vous pensez l’avoir. Votre médecin vous prescrira probablement une lotion qui extermine les mites et leurs œufs.

Si vous avez la gale, demandez à votre compagnon et aux autres personnes qui vivent sous le même toit que vous de se faire examiner.

4 – Les piqûres de moustiques

Qui dit été, dit piqûre de moustiques et rares sont ceux qui y échappent. Ce sont des petits boutons qui grattent et disparaissent au bout de quelques jours, pas très graves en général, mais les moustiques sont porteurs de nombreux virus (spécialement dans les pays en voie de développement).

Si vous avez de la fièvre ou d’autres symptômes après une piqûre, consultez rapidement un médecin.

5 – Les piqûres de tiques

Les tiques sont les petits suceurs de sang les plus diaboliques. Elles sont tristement célèbres pour causer une irritation de l’œil qui peut déclencher la Maladie de Lyme (maladie bactérienne qui provoque des complications au niveau de différents organes : cerveau, cœur…). On remarque également l’apparition de taches roses d’abord sur les poignets, les bras et les chevilles.

Si vous trouvez une tique, dépêchez-vous de la retirer à l’aide d’une pince à épiler, puis désinfectez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *