Vie naturelle

12 solutions naturelles pour prolonger votre vie

Vous ne vous réveillez peut-être pas en pensant aux moyens de prolonger votre vie, mais je suis ici pour vous dire qu’il est plus facile que vous ne le pensez de les intégrer à votre journée. Même si nous n’avons pas encore réussi à inventer une potion qui nous permettra de rester jeunes pour toujours, il existe des moyens d’augmenter notre longévité.

Qu’il s’agisse de faire une promenade dans un parc, de manger quelque chose d’épicé ou d’aider les autres, vous serez surpris par les moyens faciles de prolonger la vie que vous pouvez utiliser dès aujourd’hui.

Photo de Tristan Le sur Pexels.com

Moyens faciles et naturels de prolonger la vie

Passer du temps dans la nature

Se promener dans les espaces verts peut réellement vous aider à vivre plus longtemps. Une étude de 2016 a révélé que les femmes qui vivaient dans des zones où il y avait beaucoup d’espaces verts à proximité voyaient leur risque de décès réduit de 12 %. (1)

Vivre plus longtemps n’était pas le seul avantage, non plus. Les chercheurs ont noté que passer du temps dans les espaces verts augmentait également l’engagement social, ce qui améliore les relations et nous rend plus heureux. Cela augmente également l’activité physique, tout en améliorant la santé mentale – autant d’excellentes raisons de poser le smartphone et de passer du temps à l’extérieur.

Si vous vivez dans une jungle de béton, le simple fait d’avoir une vue sur un espace vert peut améliorer votre humeur, que vous vous promeniez ou non. On a constaté que les employés de bureau qui bénéficiaient d’une vue sur la forêt étaient plus satisfaits de leur travail et moins stressés que ceux qui n’avaient pas de vue sur la nature. (2)

Le stress ayant un impact considérable sur notre organisme, il est toujours judicieux de trouver des moyens de le combattre.

Le bon régime alimentaire

Modifier son régime alimentaire est l’un des moyens les plus simples et les plus gratifiants de prolonger sa vie. La science nous montre que plusieurs régimes ont tendance à augmenter l’espérance de vie, il est donc probable que vous en trouviez un qui vous plaise.

Le régime des zones bleues, par exemple, s’inspire de plusieurs régions du monde où les gens vivent le plus longtemps et se concentre sur la consommation d’aliments frais et complets, de produits laitiers et d’aliments fermentés comme le kéfir et le natto.

Le régime Okinawa, qui tire son nom des habitants de l’île japonaise d’Okinawa – qui compte certains des plus anciens habitants du monde – est axé sur la consommation d’une variété de fruits et de légumes colorés. À l’exception de viandes et de fruits de mer de haute qualité à l’occasion, le régime Okinawa est principalement à base de plantes et limite les céréales et les produits laitiers.

Les chercheurs pensent que l’une des raisons pour lesquelles les habitants d’Okinawa vivent si longtemps est leur attitude vis-à-vis de la nourriture. Ils suivent une philosophie qui se traduit par « mangez jusqu’à ce que vous soyez rassasié de huit parts sur dix ».

Le régime méditerranéen est également associé à une durée de vie plus longue, probablement parce qu’il regorge d’aliments anti-inflammatoires qui protègent contre diverses maladies, notamment les maladies cardiaques, le cancer et le diabète. Les légumes, les fruits, les noix, les graisses saines comme l’huile d’olive, les produits laitiers de haute qualité et même le vin rouge sont les aliments de base du régime méditerranéen.

Ces régimes ont tous en commun d’être essentiellement à base de plantes. Lorsque l’on consomme de la viande et des fruits de mer, il est recommandé d’opter pour la meilleure qualité possible et de les consommer avec modération.

Les aliments biologiques, élevés en plein air et nourris à l’herbe sont ceux que vous devez viser pour ces régimes.

S’il est prouvé que ces régimes prolongent la vie, quels sont les aliments à éviter ? Je recommande d’éviter :

  • l’huile de colza, qui est presque toujours génétiquement modifiée et une huile partiellement hydrogénée
  • le porc et les viandes transformées comme le bacon et les saucisses, qui peuvent augmenter le risque de cancer
  • les crevettes, qui contiennent souvent des antibiotiques et des produits chimiques illégaux
  • les tilapias d’élevage, qui sont chargés de polluants cancérigènes, d’antibiotiques et de pesticides.

Faites de l’exercice (Vous n’êtes pas obligé de courir vite ! En fait, peut-être pas.)

Après une séance d’entraînement intense, vous pouvez vous demander si les douleurs musculaires et les courbatures en valent la peine. Il s’avère que si vous pratiquez un sport de raquette, la natation, l’aérobic ou le vélo, vous prolongez probablement votre vie. (3)

Une étude portant sur plus de 80 000 adultes a révélé que ces quatre activités présentaient des avantages pour la survie. Le risque de décès, toutes causes confondues, était par exemple 47 % plus faible chez les adultes qui pratiquaient un sport comme le tennis ou le badminton, tandis que le risque de décès par maladie cardiovasculaire était considérablement réduit (56 %) chez les personnes qui pratiquaient un sport de raquette.

Selon les auteurs de l’étude, « ce n’est pas seulement la quantité et la fréquence, mais aussi le type d’exercice que vous faites qui semble faire la différence. »

L’entraînement musculaire est un autre de mes prolongateurs de vie préférés. Une étude a révélé que les personnes âgées qui pratiquaient la musculation au moins deux fois par semaine réduisaient de 46 % leur risque de décès, toutes causes confondues. Elles avaient également 41 % de moins de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire et 19 % de moins de risques de mourir d’un cancer. (4)

Bien que les chercheurs ne sachent pas exactement ce qui, dans la musculation, accroît la longévité, l’étude a révélé que les personnes qui pratiquaient la musculation étaient plus susceptibles d’avoir un poids normal, de pratiquer une activité aérobique et d’éviter l’alcool et le tabac, ce qui pourrait également avoir un impact positif sur la durée de vie.

Si la course à pied est plus votre style, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’être rapide pour qu’elle prolonge la vie. En fait, courir lentement pourrait vous aider à vivre plus longtemps.

Une étude danoise a révélé que les joggeurs qui couraient à un rythme lent avaient un taux de mortalité inférieur à celui des non-joggeurs, tandis que les coureurs plus rapides ne vivaient pas plus longtemps que leurs homologues qui ne couraient pas. Lors de votre prochaine course, ralentissez et sentez les roses. (5)

Et n’oubliez pas la natation ! Une étude portant sur plus de 40 000 hommes âgés de 20 à 90 ans a révélé que les participants qui nageaient ou faisaient d’autres exercices de natation, comme le jogging dans l’eau ou l’aquagym, réduisaient leur risque de décès, toutes causes confondues, de près de 50 % par rapport aux hommes qui étaient sédentaires, marchaient régulièrement ou couraient. (6)

Le jeûne occasionnel

Le jeûne intermittent est un excellent moyen de perdre du poids, d’augmenter la sensibilité à l’insuline et de réduire le taux de mauvais cholestérol.

En outre, les chercheurs pensent qu’il permet en fait de prolonger la vie. L’idée est que lorsque le corps n’est pas occupé à digérer les aliments ou à essayer d’éliminer les toxines et qu’il se met plutôt en état de jeûne, il « s’éteint » et laisse les cellules se réparer et créer de nouvelles cellules souches.

Une étude de 2015 a révélé que le fait de jeûner périodiquement – les chercheurs recommandent de réduire le nombre de calories pendant cinq jours une fois par mois – avait un impact qui durait jusqu’à six mois après le jeûne. Les résultats ont révélé que les biomarqueurs du cancer, du vieillissement, du diabète et des maladies cardiovasculaires ont tous diminué après le jeûne. (7)

Heureusement, le jeûne intermittent présente également des avantages pour des périodes plus courtes. Les femmes pourraient également vouloir essayer une version modifiée du jeûne intermittent pour les femmes afin de s’assurer que leurs hormones ne se dérèglent pas.

Continuez à bouger après le travail

Si vous restez assis à votre bureau toute la journée, cela peut être aussi nocif que de sortir pour une pause cigarette. Heureusement, vous pouvez combattre les effets négatifs de la position assise toute la journée en faisant de l’exercice quotidiennement. (8)

Si votre journée de travail est en grande partie sédentaire, ajouter une heure d’activité physique modérée en dehors des heures de travail peut annuler le risque accru de décès lié au fait de ne pas bouger pendant la journée.

Vous vous demandez peut-être où vous allez trouver une heure supplémentaire dans votre journée. Heureusement, les mouvements sont cumulatifs, de sorte que quelques minutes supplémentaires par-ci par-là tout au long de la journée peuvent vraiment s’additionner.

Les réunions à pied sont positives. Vous pouvez aussi vous lever pour aller parler aux gens au lieu d’envoyer un autre courriel. Utilisez des applications de productivité comme Pomodoro ou Productivity Challenge Timer.

Travaillez par tranches de 25 minutes, puis faites une pause de cinq minutes. Non seulement cela vous aide à vous assurer que vous restiez concentré sur la tâche à accomplir, mais c’est aussi un rappel pratique pour se lever et bouger presque toutes les demi-heures.

Si vous voulez vraiment rester actif pendant la journée, vous pouvez également investir dans un tapis de course pour bénéficier des avantages du bureau debout tout en faisant des pas supplémentaires. Il a été démontré que les bureaux debout, à eux seuls, réduisent le risque de maladies chroniques et prolongent la vie.

Arrêtez de regarder autant la télévision !

Netflix et votre canapé sont peut-être en train de vous tuer. Tout comme s’asseoir trop longtemps pendant la journée, regarder des heures de télévision signifie que vous êtes probablement affalé sur le canapé et que vous restez sédentaire.

Une étude a montré que les personnes qui regardaient la télévision trois heures ou plus par nuit avaient deux fois plus de risques de mourir prématurément que les personnes qui regardaient la télévision une heure ou moins. Une autre étude a révélé que regarder la télévision plus de cinq heures par jour augmentait le risque de mourir d’un caillot de sang dans le poumon. (9, 10)

Si vous vous surprenez à regarder des séries en boucle, il est probablement temps de limiter la quantité de télévision que vous consommez ou, au moins, de vous assurer que vous restez en mouvement pendant que vous regardez la télévision. Donnez-vous un programme à faire en regardant vos émissions préférées, comme des pompes, des abdominaux, des squats et des fentes, ou laissez la télévision allumée en arrière-plan pendant que vous faites quelque chose de plus actif, comme préparer le dîner.

Entourez-vous d’amis

Les amis et la famille peuvent parfois vous rendre fou, mais ils pourraient vous aider à vivre plus longtemps. L’étude de Harvard sur le bonheur a révélé que des relations et des liens sociaux forts et significatifs sont la clé d’une vie heureuse. (11)

C’est logique, puisque les personnes qui se sentent seules ou isolées ont un risque de décès plus élevé que celles qui ont un réseau social solide. Cependant, si vos amis vivent loin de vous, l’utilisation de Facebook ou d’autres réseaux sociaux pour rester en contact peut vous permettre de prolonger votre vie. (12)

Cela pourrait s’expliquer par le fait que le fait de se connecter avec des personnes en ligne augmente la perception qu’une personne a de son réseau de soutien social, ce qui contribue à réduire le stress, même lorsque vous êtes occupé à lutter contre la FOMO. Continuez donc à publier des photos et à garder un œil sur vos amis en ligne !

Apprenez tout au long de votre vie

Pour certaines personnes, l’allongement de la durée de vie est naturel : les personnes intelligentes vivent plus longtemps. Ce n’est pas seulement parce que les personnes intelligentes font de meilleurs choix, mais aussi parce que leurs gènes leur permettent de vivre plus longtemps. (13)

Si vous n’avez pas un QI hors norme, une visite à la bibliothèque locale pourrait vous aider.

Une étude a utilisé les données de plus de 3 600 personnes et a révélé que les lecteurs de livres vivaient, en moyenne, presque deux ans de plus que les personnes qui ne lisaient pas de livres. Les personnes qui lisaient jusqu’à 3,5 heures par semaine avaient 17 % de chances en moins de mourir au cours des 12 années pendant lesquelles les participants ont été suivis, et celles qui lisaient davantage avaient 22 % de chances en moins de mourir. (14)

Une vie plus longue pour lire des histoires fantastiques ? J’adhère !

Mangez des piments forts !

Ajouter un peu de piment à votre vie pourrait vous aider à vivre plus longtemps. Il s’avère que la consommation de certains piments a un impact sur votre risque de décès, le réduisant de 13 %. (15)

Bien que les chercheurs n’aient pas réussi à déterminer exactement ce qui fait que les piments forts prolongent la vie, tous les signes pointent vers la capsaïcine, l’ingrédient actif des légumes. Comme il s’agit d’un antimicrobien, la capsaïcine contenue dans les piments combat probablement les bactéries et nous aide à rester en bonne santé.

Essayez d’ajouter des piments à vos repas pour profiter d’un peu de chaleur et ajouter un peu de temps à votre vie.

Faites du bénévolat

Donner en retour fait du bien, mais cela pourrait aussi vous aider à vivre plus longtemps. Une étude de l’université du Michigan a révélé que les personnes qui font du bénévolat pour des raisons désintéressées vivent plus longtemps que celles qui n’en font pas. (16)

Il est toutefois intéressant de noter que les personnes qui font du bénévolat pour des raisons personnelles – « cela m’aide à me sentir bien » ou « cela fera bien sur mon CV » – ne bénéficient pas des mêmes avantages en matière de prolongation de la vie.

Dans le groupe de 2 384 non-bénévoles, 4,3 % sont décédés, contre seulement 1,6 % des bénévoles altruistes. Les volontaires motivés sont morts dans des proportions similaires à celles des non-bénévoles (4 %).

Il est fascinant de penser que notre corps sait si nous faisons quelque chose pour être utile ou simplement pour nous aider.

Pour beaucoup de gens, cependant, un travail bénévole qui aurait pu commencer par un événement motivé par soi-même peut souvent se transformer en quelque chose de plus significatif lorsqu’ils commencent à voir l’impact de leur travail. S’impliquer dans sa communauté locale est également un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de créer de nouvelles amitiés, qui jouent leur propre rôle en nous aidant à vivre plus longtemps.

Allez à l’église

Si vous êtes d’une certaine religion, la participation à des services religieux peut contribuer à prolonger la vie. Une étude menée sur près de 75 000 femmes pendant 20 ans a révélé que celles qui allaient à l’église plus d’une fois par semaine avaient un risque de décès inférieur de 33 % à celles qui ne fréquentaient jamais les services religieux. (17)

Même celles qui n’y allaient qu’une fois par semaine ou qui n’y allaient pas toutes les semaines mais y assistaient quand même de temps en temps ont constaté des avantages. Ils ont réduit leur risque de 26 % et de 13 %, respectivement.

Malheureusement, les chercheurs n’ont pas été en mesure de déterminer exactement ce qui, dans la participation aux services religieux, fait que l’église prolonge la vie. Il est facile d’imaginer que le fait de disposer d’un système de soutien solide, et peut-être même d’avoir un but dans la vie (ainsi que des opportunités comme le bénévolat), pourrait jouer un rôle.

La plupart des femmes ayant participé à l’étude étant protestantes ou catholiques, les auteurs ne sont pas non plus en mesure de dire si les mêmes résultats s’appliqueraient à d’autres confessions ou religions chrétiennes.

Allez voir jouer votre groupe préféré

Aller régulièrement à un concert peut augmenter le sentiment de bien-être jusqu’à 21 %. En fait, il s’est avéré que le fait d’aller à un concert était plus efficace que d’autres activités de bien-être comme le yoga et la promenade du chien pour stimuler les sentiments dans tout le spectre du bonheur, y compris l’estime de soi et la proximité avec les autres. (18)

Vous ne pouvez pas vous rendre à un spectacle ? Essayez d’écouter de la musique en cuisinant ou en nettoyant la maison, en utilisant des écouteurs pendant votre journée de travail, en vous essayant à un instrument ou même en écoutant votre musique préférée lorsque vous vous sentez stressé ou anxieux.

Comment augmenter facilement votre durée de vie : résumé

Il existe des moyens relativement simples et naturels d’augmenter vos chances de vivre plus longtemps.
Parmi les meilleurs moyens d’allonger la durée de vie figurent l’entraînement musculaire et les exercices d’aérobic. Si l’on examine certaines activités, les sports de raquette semblent réduire le plus significativement le risque de décès.
Courir à un rythme plus lent diminue le risque de décès, mais une étude danoise a révélé que les coureurs rapides ne vivaient pas plus longtemps que leurs homologues non coureurs.
Les personnes qui suivent le régime méditerranéen, le régime Okinawa ou le régime Blue Zones ont tendance à vivre plus longtemps, mais des études montrent que le jeûne intermittent peut également accroître votre longévité. De toute évidence, bien manger et bouger son corps sont des facteurs naturels d’allongement de la vie.
Les liens sociaux et spirituels semblent avoir de puissantes qualités de prolongation de la vie.
Commencez à intégrer ces facteurs d’allongement de la vie pour augmenter les gènes de longévité et vous sentir mieux dès aujourd’hui.

Unique
Mensuellement

Rejoignez nos soutiens !

Sur ce blog, je partage avec passion mes recherches et mon expérience, en vous offrant gratuitement du contenu de qualité, pour vous aider à prendre soin de vous, de votre corps et de votre santé. Si vous appréciez mon site et considérez que mes conseils vous sont utiles, poursuivons cette aventure ensemble !

En faisant un simple don, ou plus encore, un don mensuel pour me soutenir durablement,

* vous encouragez la poursuite de notre mission,
* vous aidez à financer le maintien et l’hébergement du site,
* vous investissez pour plus de contenu.

Vous devenez membre de la communauté et à ce titre :

* vous êtes informé de chaque nouveauté,
* vous contribuez au développement du concept de santé au naturel,
* vous participez à l’évolution et au choix des articles pour ce site, via le groupe privé (réservé aux dons mensuels).

Chaque euro compte.

Choisir un don

€1,00
€10,00
€100,00
€1,00
€10,00
€100,00

Saisir un don


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s